Pour visualiser et bénéficier ainsi de toutes les fonctionnalités du site (graphisme, polices de caractère), vous devez activer JavaScript dans votre navigateur, Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir du contenu et des fonctionnalités supplémentaires liés à vos centres d'intérêt et de répondre à vos demandes de renseignements.

Les interprètes conseil de conférence de Pourparlers
Les interprètes conseil de conférence de Pourparlers

 
Vous organisez une conférence

Vous organisez une conférence ?

De la conférence internationale de haut niveau à la réunion technique en petit comité, Pourparlers couvre toutes les configurations possibles. Voici quelques éléments de réponse aux questions que vous vous posez.
Tout faire en anglais ou recourir à l’interprétation ?
On pense tous se débrouiller en anglais, mais ce foreur texan ou cet analyste financier indien, que disent-ils précisément ? Avec des interprètes, toutes les subtilités de leurs discours seront bien transmises et comprises. Chacun pourra s’exprimer dans sa langue maternelle.
À qui s’adresser pour l’interprétation ?
Adressez-vous directement à des interprètes conseil. Ils restituent oralement les discours des intervenants, contrairement aux traducteurs qui travaillent à l’écrit. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux s’adresser à des professionnels comme ceux de Pourparlers, spécialisés dans l’interprétation.
Quel type d’interprétation ?
Le plus souvent, vous aurez besoin d’interprétation simultanée, qui permet aux participants d’échanger spontanément comme s’ils parlaient tous la même langue. Il existe aussi l’interprétation consécutive, où l’interprète restitue le discours grâce à une prise de notes. Cette solution est particulièrement adaptée à des conférences de presse ou lors de discours officiels.
Comment choisir les interprètes et combien en faut-il ?
En tant qu’interprètes conseil, nous connaissons les spécialités et compétences des collègues avec qui nous travaillons quotidiennement. Nous pouvons ainsi constituer les équipes les plus adaptées.
Pour une interprétation simultanée, vous aurez généralement besoin d’une équipe d’au moins deux interprètes par combinaison linguistique.
Quelles solutions techniques et comment se procurer l'équipement ?
En fonction du type d’interprétation, vous aurez besoin d’un matériel spécialisé : une cabine pour l’interprétation simultanée, un équipement portatif pour des visites de site, etc.
Pourparlers étudiera les possibilités et contraintes de votre événement pour vous proposer une solution clé-en-main.
Et au-delà de l'interprétation, quels autres services ?
Pourparlers propose une gamme complète de services : interprétation pour malentendants, enregistrement des interventions, rédaction de rapports, coaching linguistique. Nous avons les solutions les mieux adaptées.

 

Quelques définitions…

Cabine de simultanée
Les cabines d’interprétation simultanée, isolées acoustiquement, permettent aux interprètes de travailler dans des conditions optimales sans pour autant gêner l’auditoire. Elles obéissent à des normes strictes (ISO 4043 et 2063), qui couvrent notamment les dimensions (minimum 1,60 m x 1,60 m x 2 m pour deux interprètes), l’emplacement, la vision de la salle, ou la ventilation.
Coaching
La séance de coaching permet aux participants d’améliorer leur expression orale en anglais, de recourir à un langage ciblé et d’organiser le contenu et la structure d’un discours en fonction du contexte pour s’exprimer en toute assurance.
Combinaison linguistique
La combinaison linguistique de l’interprète de conférence est constituée de ses différentes langues de travail : les langues A (maternelle) et B (vers et à partir desquelles il travaille) et les langues C (à partir desquelles il travaille vers sa langue maternelle).
Équipement portatif
Mallette composée d’un micro et de casques et récepteurs, solution idéale pour une visite de site.
Interprétation simultanée
Les interprètes travaillent en équipe et se relaient toutes les 20 ou 30 minutes. L’interprétation simultanée est possible sans matériel (chuchotage) pour 2 participants maximum.
Au-delà, il convient de prévoir un équipement.
Interprétation consécutive
Ce type d’interprétation consiste à écouter l’orateur en prenant des notes, puis à restituer ses propos dans une autre langue. L’interprétation consécutive est réalisée par un seul interprète. Elle est recommandée dans certaines circonstances mais à éviter dans d’autres. Pourparlers saura vous aiguiller sur la solution la mieux adaptée.
Interprète conseil
Interprète en exercice rompu à la coordination d’équipes multilingues et au choix de l’équipement, il est l’interface unique entre le client, les confrères et les prestataires techniques et il constitue son équipe en fonction des langues de travail, du sujet et du lieu de la réunion.

Bonnes pratiques

Pour faciliter et donc améliorer le travail des interprètes, il est fortement recommandé aux orateurs de respecter quelques principes.
  • Parlez votre langue maternelle si possible, comme le préconise la Direction Générale de l’Interprétation de la Commission Européenne (SCIC), qui organise plus de 10.000 réunions par an. Vous pouvez ainsi dire ce que vous voulez et pas seulement ce que vous pouvez, vous exprimer avec naturel, force et conviction, en nuance et avec la précision qui convient. L’art oratoire est déjà un exercice délicat en soi. S’exprimer dans une langue qu’on ne maîtrise pas parfaitement peut entraîner une déperdition dommageable ; le message risque d’être mal ou pas compris ; l’écoute est beaucoup moins plaisante, voire fatigante pour les auditeurs. Exprimez-vous librement plutôt que de lire un texte.
  • Si vous devez lire un texte, adaptez le débit de lecture en conséquence. Celui-ci est souvent plus rapide que le débit de la parole. Certains participants pourraient avoir du mal à suivre, même dans la langue originale (le bon rythme est d’environ 3 minutes par page de 40 lignes).
  • Assurez-vous que les interprètes disposent bien de votre texte ou de votre support (PowerPoint®), en version imprimée de préférence. La qualité de l’interprétation est proportionnelle à la préparation ; les interprètes pourront, en recevant toute documentation utile à l’avance, s’imprégner du sujet, faire des recherches, demander des clarifications… Les interprètes sont tenus au secret professionnel et respectent la confidentialité des propos tenus et celle des documents remis. Ces derniers pourront vous être restitués si nécessaire.
  • N’hésitez pas à faire le point avec les interprètes, même quelques minutes avant votre intervention
  • Citez distinctement les documents de référence, les chiffres, les noms propres.
  • Expliquez les acronymes.
  • Assurez-vous que le micro est bien branché ; ne parlez pas trop près de celui-ci.
  • Prenez un écouteur si vous voulez suivre l’interprétation ; éloignez-le du micro lorsque vous parlez car cela crée des interférences et des sifflements désagréables pour tous (effet Larsen).
  • Utilisez un micro-cravate en cas de déplacement sur scène. Sans microphone, le son ne parvient pas aux interprètes qui se trouvent dans une cabine insonorisée.
  • En cas de questions en salle, celles-ci doivent être posées dans un micro baladeur pour pouvoir être interprétées. Si le micro arrive trop tard, répétez à voix haute la question pour l’ensemble de l’auditoire ainsi que pour les interprètes.

Réserver votre évènement

* Informations obligatoires.

Votre demande



Date et type de prestation

 

Nombre de participants



captcha
Veuillez saisir les caractères ci-dessus.

 

 

Top